Qu’est-ce que la norme NF C15 100 ? Décryptage avec votre électricien

Qu’est-ce que la norme NF C15 100 ? Décryptage avec votre électricien

La norme NF C15-100 détaille les réglementations à suivre pour que les installations électriques soient conformes aux standards actuels. Elle a été mise au point pour les installations Basse Tension (BT) en France. Elle détermine les consignes qu’il faut respecter et les types d’équipements à privilégier pour garantir la sécurité des utilisateurs.

A quel moment la norme NF C15-100 a-t-elle été créée ?

La première norme électrique applicable en France date de 1911. Appelé C11, ce document prévoit des obligations que les constructeurs sont tenus de respecter. Au fil du temps, cette première norme a connu une évolution régulière. La première version de la norme NF C15-100 est entrée en vigueur en 1965. La version de 1969 impose l’installation d’une prise de terre dans chaque logement.

La norme NF C15-100 que nous connaissons actuellement est en vigueur depuis le 5 décembre 2002. Depuis, elle fait l’objet de plusieurs révisions à travers des arrêtés et des amendements. Sa dernière modification date du 3 août 2016.

La norme NF C15-100 a été rédigée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR) avec la participation de diverses entités qui ont formé une commission. Elle a pour objectif de sécuriser toute installation électrique des logements et des différents bâtiments. Que ce soit des immeubles d’habitation, des maisons individuelles, des locaux commerciaux ou des constructions dédiées aux activités professionnelles, les électriciens doivent se conformer aux consignes de sécurité qui sont indiqués par la version la plus récente de cette norme.

La norme NF C15-100 : pour la sécurité et le confort des utilisateurs

Depuis novembre 2015, lorsque l’amendement 5 de la norme NF C15-100 est entrée en vigueur, les différentes réglementations prévues sont devenues plus simples. Elles ont été instaurées pour garantir le confort des biens immobiliers, mais aussi pour que tous les critères de sécurité soient respectés. Ce sont les normes européennes qui servent de base aux nouvelles certifications de la norme NF C15-100. Actuellement, le respect de cette norme est « obligatoire » pour les nouvelles constructions. En revanche, pour les travaux de rénovation, l’application de ces mesures est « fortement encouragée ».

Au fil des années, les éléments désuets des anciennes installations vont être peu à peu remplacés. Par exemple, les compteurs Linky vont progressivement prendre la place des compteurs classiques. Ce dispositif plus moderne va permettre aux utilisateurs de mieux contrôler leur consommation d’énergie et de réaliser des économies non négligeables.

Avant de lancer des travaux de rénovation, il est vivement recommandé de demander un bilan énergétique à un électricien certifié RGE comme RD Électricien.

La norme NF C15-100 impose un minimum d’équipements aux constructeurs

La norme NF C15-100 présente une liste des équipements minimums que les constructeurs doivent installer dans chaque pièce d’un logement ou d’un bâtiment.

Quels équipements minimums pour un séjour

Le séjour doit être équipé d’une prise de 16 A par surface de 4 m². Le nombre de prises minimum est fixé à 5. Il faut moins un point d’éclairage comportant un socle DCL, une prise TV ou bien une prise RJ45 et une prise pour le téléphone.

Qu’en est-il de la cuisine ?

Il faut au moins 6 dispositifs de branchement de 16 A : les 4 premières doivent se trouver dans la zone de cuisson. Il faut également un circuit électrique de 32 A. Prévoyez aussi deux circuits électriques de 20 A, mais aussi une source lumineuse avec un socle DCL.

Quels équipements minimums dans chaque chambre à coucher ?

Chaque chambre à coucher doit être équipée d’un point d’éclairage avec un socle DCL, de trois dispositifs de branchement électrique de 16 A et d’une prise RJ45.

Que faut-il installer dans la salle de bain, les W.C. et les autres pièces ?

La salle de bain doit être équipée d’un point d’éclairage avec un luminaire IP X4 ou un obturateur. Il faut aussi deux prises de courant de 16 A et l’une d’entre elles doit être installée près du point de courant.

Dans les W.C. ou les toilettes, un point d’éclairage équipé d’un socle DCL suffit.

Les autres pièces doivent être équipées d’une prise de 16 A et d’un point d’éclairage doté d’un socle DCL.

Il faut noter que la norme NF C15-100 prévoit aussi des règles spécifiques pour les équipements à installer à l’extérieur du logement ou du bâtiment.

Les normes en matière de protection

Pour qu’une installation électrique soit parfaitement sécurisée, elle doit être équipée d’un disjoncteur d’un calibre bien défini. Pour les fils de cuivre (d’une dimension comprise entre 1,5 mm et 2,5 mm) qui alimentent le circuit, le calibre est de 20 A. Ce circuit est adapté à 12 prises de courant au maximum.

La norme NF C15-100 impose des règles précises qui définissent la hauteur des prises pour la sécurité, mais aussi pour le confort d’utilisation au quotidien. Les prises 16 A doivent être installées à 5 cm du sol et les prises 36 A à 12 cm du sol. La hauteur maximale d’une prise est fixée à 130 cm du sol pour qu’elles restent accessibles en cas de handicap.

Pour attester la conformité d’une installation électrique à la norme NF C15-100, il faut faire une demande auprès du Consuel (Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité). Si vous achetez un bien immobilier neuf, le vendeur doit vous fournir cette attestation après une vérification minutieuse des équipements par un expert qualifié.

RD Électricien est l’électricien certifié RGE qu’il vous faut pour réaliser un bilan énergétique. Vos travaux d’installation et de réparation sont réalisés dans le respect des normes actuelles. Faites de belles économies d’énergie en modernisant vos équipements électriques. Consultez notre équipe et recevez un devis détaillé pour vos projets de construction.

Appelez nous